Photos Jean-Paul Azam
Bienvenue sur le site officiel de l'Association des Amis de Nicolaï Greschny
Nicolaï Greschny est un fresquiste et peintre d'icônes du XXe siècle né en Estonie en 1912 et décédé en 1985. Installé à Marsal, dans le Tarn près d'Albi, il a peint plus d'une centaine de fresques, principalement sur les murs d'églises situées dans le sud et le sud-ouest de la France.

L'association des Amis de Nicolaï Greschny oeuvre pour la sauvegarde et la promotion de son travail. N'hésitez pas à parcourir les différentes rubriques du site où vous trouverez de nombreuses informations sur l'artiste, sa vie et son oeuvre mais également sur nos actions.

Nous éditons régulièrement une lettre d'information papier (vous pouvez d'ailleurs retrouver les anciens numéros en en cliquant içi) et nous diffusons également une newsletter par voie électronique.
Si vous avez une question ou souhaitez nous faire part de remarques ou suggestions ou si vous voulez nous laisser vos coordonnées pour recevoir les lettres d'information, vous pouvez utiliser le formulaire de notre page contact.

AGENDA


Upcoming Events

Prochainement | Archive: 2024 2023 2022 2021
  • mer
    08
    Mai
    2024
    mer
    06
    Nov
    2024

    Visites Guidées église Sainte-Anne

    15H30 Chatel-Guyon

    A Châtel-Guyon, une nouvelle année de visites commence.

    Les accompagnateurs bénévoles, Martine, Claude, Denis et Guy auront le plaisir de vous accueillir.
    En dehors de ces dates, vous pouvez nous contacter pour une visite de groupe par mail ou téléphone :
    04 73 86 10 17
    guyesti@orange.fr

    VISITES GUIDÉES 2024
    à 15H30 à l’église Sainte-Anne (sans réservation)

    En MAI : Mercredis 8 et 22
    En JUIN : Mercredis 5 et 19
    En JUILLET : Mercredis 3, 17 et 31
    En AOUT : Mercredis 14 et 28
    En SEPTEMBRE : Mercredis 11 et 25
    En OCTOBRE : Mercredis 9 et 23
    En NOVEMBRE : Mercredi 6

    Et pour les Journées du Patrimoine :
    Samedi 21 et Dimanche 22 Septembre à partir de 14 h

  • sam
    22
    Juin
    2024

    Concert

    21h Église Notre-Dame - Alban

    Fresques et Chants Sacrés

    Chorale Yaqua Chanter
    chef de choeur : Pierre Laurent

    Chorale Cantadis des monts de Lacaune
    chef de choeur : Eléna Aninat

    Entrée libre / Participation aux frais

Commander le livre et le dvd

Bonjour à tous,

Si vous souhaitez en savoir plus sur Nicolaï Greschny et son oeuvre, vous pouvez vous procurer le livre Nicolaï Greschny, des Fresques aux Icônes, nouvelle édition 2019 éditée par les Éditions Vent Terral et le DVD de Vladimir Koslov Nicolaï Greschny, Une affaire de Famille édité par À Propos Productions (2013).

couverture livre et dvd pour cela rien de plus simple :

Pour le livre, vous pouvez le commander directement sur le site des Éditions Vent Terral, au prix de 24€ plus port.

Pour le DVD, il est disponible directement auprès de l’association au prix de 20€ (+2€ de port). Il vous suffit de nous envoyer un courrier avec votre nom et adresse accompagné de votre réglement à l'ordre de l'Association des Amis de Nicolaï Greschny à l'adresse suivante :

Les Amis de Nicolaï Greschny
La Mauriné
81430 Marsal

Lire la suite

Commander le livre et le dvd

Bonjour à tous,

Si vous souhaitez en savoir plus sur Nicolaï Greschny et son oeuvre, vous pouvez vous procurer le livre Nicolaï Greschny, des Fresques aux Icônes, nouvelle édition 2019 éditée par les Éditions Vent Terral et le DVD de Vladimir Koslov Nicolaï Greschny, Une affaire de Famille édité par À Propos Productions (2013).

pour cela rien de plus simple :

Pour le livre, vous pouvez le commander directement sur le site des Éditions Vent Terral, au prix de 24€ plus port.

Pour le DVD, il est disponible directement auprès de l’association au prix de 20€ (+2€ de port). Il vous suffit de nous envoyer un courrier avec votre nom et adresse accompagné de votre réglement à l'ordre de l'Association des Amis de Nicolaï Greschny à l'adresse suivante :

Les Amis de Nicolaï Greschny
La Mauriné
81430 Marsal


couverture livre et dvd

Témoignage – Ter

Encore une réflexion sur l’art et la mission de Nicolaï Greschny, mission qu’il s’était fixée lui-même dans ses activités de peintre. Le Père Claude Cugnasse nous livre sa méditation à l’occasion d’une fête familiale. Rappelons qu’il est le frère de l’abbé Gilbert Cugnasse dont nous avont raconté ici-même les implications dans la Résistance Tarnaise.

PEINTRE ET PROPHETE

Pratlong
Pratlong

Samedi 6 août (2022) avec ma famille et des amis nous avons fêté à Pratlong mes 90 ans.
Dans ce cadre j’ai célébré la messe devant une fresque de Nicolas Greshny, peinte en 1960. En haut et au centre, entouré de nuées et d’un vol d’anges, le Christ-Lumière en gloire. Sous ses pieds, l’artiste a essayé de de représenter la vision qui inaugure le livre du prophète Ezéchiel quand il voit le char de la gloire de Dieu. Il aperçoit plus qu’il ne peut dire: quatre roues se propulsent chacune vers l’un des points cardinaux. Des yeux de lumière dansent avec mille couleurs à chaque tour de roue. Que signifie tout cela? Jecite le peintre: „Tous les symboles parlent . Ils signifient l’omniprésence de Dieu, sa présence à tout être et à tout l’univers, son omniscience“

Voilà des scènes surprenantes dans nos églises d’Occident. Nous sommes habitués aux silhouettes stables des statues des saints l’un proche de l’autre. C’est que le peintre né en Estonie d’une famille où l’on pratiquait l’art de l’icône. Que veut-il annoncer dans nos régions quand il fut installé en Albigeois? Il a travaillé dans tout l’espace de Midi-Pyrénées, et notamment dans le Tarn. Comment comprendre cet art original. Voici commet il s’expliquait face au Père Gilbert Asémat : „J’ai peint ce que les gens demandaient. Mais je devrais mieux m’expliquer: je voudrais peindre ce dont les gens ont besoin. Quand quelqu’un achèe ou commande telle icône, telle fresque, il veut quelque chose qui l’aidera à se dépasser dans sa vie spirituelle ou intérieure“.

Là nous approchons du sacré et par conséquent de ce qui peut déranger. L’image a été longtemps combatue en Orient lors de de ce que l’on a appelé la crise iconoclaste ( VII° et VIII° siècles) De nombreux défenseurs des images et de leur sens, allèrent jusqu’au martyre. Aujourd’hui les icônes et l’art byzantin ont trouvé leur place en Occident et Nicolas Greschny a joué un rôle dans cette diffusion. Où en est-on aujourd’hui ? La sécularisation oriente vers la sobriété, bien loin de la profusion de symboles et de couleurs. Comparons deux réalisations du XX° siècle. Quel contraste entre l’église du Sacré-Coeur d’Aussillon,près de Mazamet, et celle d’Alban toute entière décorée par Nicolas! Cette dernière éveille la foi à travers une multitude d’approches bibliques lumineuses . Celles du Sacré-Coeur propose la foi avec un cadre silencieux comme celui recherché par les ermites. Faut-il choisir? N’avons nous pas besoin de l’un et de l’autre? De François d’Assise inventant la crèche et des peintres byzantines auxquel Dieu se Révèle comme à des prophètes?

l'Abbé Cugnasse en 2015
l’Abbé Cugnasse en 2015

Cette réflexion est parue dans le journal Le Tarn Libre où l’auteur tient une rubrique en alternance avec deux de ses confrères prêtres.

Lire la suite

Témoignage – Ter

Encore une réflexion sur l’art et la mission de Nicolaï Greschny, mission qu’il s’était fixée lui-même dans ses activités de peintre. Le Père Claude Cugnasse nous livre sa méditation à l’occasion d’une fête familiale. Rappelons qu’il est le frère de l’abbé Gilbert Cugnasse dont nous avont raconté ici-même les implications dans la Résistance Tarnaise.

PEINTRE ET PROPHETE

Pratlong
Pratlong

Samedi 6 août (2022) avec ma famille et des amis nous avons fêté à Pratlong mes 90 ans.
Dans ce cadre j’ai célébré la messe devant une fresque de Nicolas Greshny, peinte en 1960. En haut et au centre, entouré de nuées et d’un vol d’anges, le Christ-Lumière en gloire. Sous ses pieds, l’artiste a essayé de de représenter la vision qui inaugure le livre du prophète Ezéchiel quand il voit le char de la gloire de Dieu. Il aperçoit plus qu’il ne peut dire: quatre roues se propulsent chacune vers l’un des points cardinaux. Des yeux de lumière dansent avec mille couleurs à chaque tour de roue. Que signifie tout cela? Jecite le peintre: „Tous les symboles parlent . Ils signifient l’omniprésence de Dieu, sa présence à tout être et à tout l’univers, son omniscience“

Voilà des scènes surprenantes dans nos églises d’Occident. Nous sommes habitués aux silhouettes stables des statues des saints l’un proche de l’autre. C’est que le peintre né en Estonie d’une famille où l’on pratiquait l’art de l’icône. Que veut-il annoncer dans nos régions quand il fut installé en Albigeois? Il a travaillé dans tout l’espace de Midi-Pyrénées, et notamment dans le Tarn. Comment comprendre cet art original. Voici commet il s’expliquait face au Père Gilbert Asémat : „J’ai peint ce que les gens demandaient. Mais je devrais mieux m’expliquer: je voudrais peindre ce dont les gens ont besoin. Quand quelqu’un achèe ou commande telle icône, telle fresque, il veut quelque chose qui l’aidera à se dépasser dans sa vie spirituelle ou intérieure“.

Là nous approchons du sacré et par conséquent de ce qui peut déranger. L’image a été longtemps combatue en Orient lors de de ce que l’on a appelé la crise iconoclaste ( VII° et VIII° siècles) De nombreux défenseurs des images et de leur sens, allèrent jusqu’au martyre. Aujourd’hui les icônes et l’art byzantin ont trouvé leur place en Occident et Nicolas Greschny a joué un rôle dans cette diffusion. Où en est-on aujourd’hui ? La sécularisation oriente vers la sobriété, bien loin de la profusion de symboles et de couleurs. Comparons deux réalisations du XX° siècle. Quel contraste entre l’église du Sacré-Coeur d’Aussillon,près de Mazamet, et celle d’Alban toute entière décorée par Nicolas! Cette dernière éveille la foi à travers une multitude d’approches bibliques lumineuses . Celles du Sacré-Coeur propose la foi avec un cadre silencieux comme celui recherché par les ermites. Faut-il choisir? N’avons nous pas besoin de l’un et de l’autre? De François d’Assise inventant la crèche et des peintres byzantines auxquel Dieu se Révèle comme à des prophètes?

l'Abbé Cugnasse en 2015
l’Abbé Cugnasse en 2015

Cette réflexion est parue dans le journal Le Tarn Libre où l’auteur tient une rubrique en alternance avec deux de ses confrères prêtres.